Vététistes au Pays Basque

Le samedi matin six jeunes vététistes (Théo, Baptiste, Guillaume, Damien, Lou et Lou-Ann), ainsi que leurs animateurs Pierre et Sébastien sont allés s’échauffer les jambes pour la rando de l’après-midi dans les chemins bordant Idaux-Mendy. De plus, pour faire plaisir aux enfants, une belle petite descente dans une prairie.

Après le repas pris au gîte (car au contraire des pédestres, on ne transporte pas de pique-nique sur un VTT !), la troupe du matin avec Céline a emprunté le chemin vers les montagnes basques.

En montant sur la colline située entre Mendy et Ordiarp, puis redescendant dans ce dernier village, la colonie vététistes s’élança sur le circuit d’Ordiarp, le même que les pédestres feront le lendemain.

Cet itinéraire fait 11,5 kms pour un dénivelé positif de 865 mètres et ces chiffres se confirmèrent sur le terrain. Au départ, une montée sur route qui mène à une trouée de chemin de vache, puis continue par une descente caillouteuse avec la traversée d’un gué.
C’est à partir de ce moment que commence la montée : 4 km d’ascension vers le sommet sur des chemins terreux, puis caillouteux avec, par moment, des pentes fortes.

Au bout de la colline ce n’est pas fini. Le circuit se poursuit avec une descente routière puis un chemin technique pour se finir par un ‘mur sur route’ menant à la chapelle St Grégoire. Ce fut une montée avec des pentes atteignant les 23 %, très dures pour les jambes.

Mais au bout quel bonheur avec un point de vue magnifique. Surtout après 1 h 30 de galère et de gros efforts. Tout le monde s’élance alors vers le village d’Ordiarp, avec une descente raide au départ, puis très technique par la suite, pour se finir sur route dans le dernier kilomètre. Un vrai régal ! Deux heures d’effort pour 20 min de plaisirs intenses en communion avec la nature et son vélo.

Une fois au village, il faut revenir au gîte. Donc une nouvelle montée, puis descente vers Mendy. Au final, les jeunes et leurs animateurs ont couvert 35 km en vtt sur la journée (12 le matin + 23 l’après-midi). Mais en réalité les jeunes ont dû faire 3 à 4 km de plus car entre 12 h et 13 h 30 ils ne sont descendus du vélo que pour manger.

Le dimanche la même troupe avec Axel et Franck en plus s’est élancée sur le circuit des pédestre de la veille pour faire tourner les jambes. En fin de rando la troupe est partie dans un chemin derrière Idaux pour conclure le week-end en beauté.

En effet un petit lac profond de 20 cm maximum sur 70 m de large a été l’endroit d’un régal pour adultes et enfants. Pendant une demi-heure chacun s’est amusé à traverser le lac à maintes reprises. Ca lave le vélo également ! (Sébastien possède des vidéos sur son téléphone de ce moment insolite de détente). En tout, dimanche matin, nous avons fait 15km ! Nous sommes tous rentrés au gîte pour une bonne douche et finir la journée par le repas avec tout le monde. Et déjà de se demander: « A quand la prochaine sortie? »