Nous avons été une trentaine de membres d’Escapade à profiter d’une de nos sorties en week-end chaque année. Après le weekend enneigé au Mourtis, cette fois nous avons pris le chemin de la côte Atlantique, destination Arcachon.

P1080076Après trois heures de route à travers les pins des Landes, et une halte pour pique-niquer au bord du lac de Biscarosse, le gros de la troupe arrivait à l’établissement « La Dune », centre d’hébergement géré par la Municipalité de Bordeaux. Nous nous sommes installés dans le bâtiment « Les Arbousiers » au fond de ce grand domaine de 15 hectares, situé tout près des plages du bassin d’Arcachon.

Dès notre arrivée, l’ambiance de chambres à lits superposés donnant sur une grand couloir avec des portes grinçantes, de toilettes et douches partagées, nous rappelait de bons (?) souvenirs de jeunesse en colonies de vacances.

Mais nous n’étions pas faits pour rester à l’intérieur. A peine, nos lits faits, nous sommes partis découvrir le chemin vers la plage la plus proche, passant par un quartier résidentiel avec d’imposantes demeures entourées de grands sapins. Et puis au bout d’une impasse, le sable et la baie du bassin d’Arcachon. Notre première petite ballade fut un aller-retout le long du rivage pour tâter le sable, et respirer le grand air marin qui soufflait depuis l’océan.

Le soir nous découvrions le restaurant de notre hébergement. Et de l’avis de tous, ce fut la déception. Le menu peut se résumer à une phrase : repas de « cantine de collectivité ». Le choix de vins était bon (n’est-ce pas Martin?) mais malgré la bonne humeur du cuisinier ‘Dédé’ (qui s’excusait des « choix de l’économat »), nous finissions ce diner « sur notre faim ». Décision unanime: se trouver des gaufres, surmontées de glace vanille et de plein de chantilly.

Lors d’une belle ballade tranquillou, deux restaurants/snacks de plage nous ont répondu: « Non, on ne sert plus, on n’a plus de pâte à crèpes. » De retour aux Arbousiers, on s’est donc couché pour rêver de gaufres et de crèpes.

P1080304Samedi arrive! Le grand jour de la randonnée du weekend. Une belle ballade le long du littoral vers la Dune du Pilat, avec l’escalade d’un mur bétonné de protection du littoral, et l’ascension de la dune depuis la plage (plus ou moins difficile pour les uns ou les autres). A quelques 110 mètres, repas pique-nique avec vues sur le bassin et la forêt landaise. Puis descente vers l’entrée « officielle » du Pilat avec ses (trop) nombreux touristes, restaurants et cabanes à souvenirs.

Relevé itinéraire GPS

Relevé itinéraire GPS

Nous sommes rentrés par la piste cyclable le long de la route côtière, que nous avons vite quittée pour rejoindre la plage et refaire le trajet en sens inverse. Selon les calculs de GPS et de podomètres, nous avons couvert bien 17-18 kilomètres lors de cette randonnée « marine ». De plus un petit groupe est parti le soir en ville – pour tenter de trouver enfin ces bonnes gaufres. A leurs podomètres, ils avaient parcouru 24 km.

P1080766Dimanche, nous avons levé le pied. Ceux qui avaient le pied marin se sont embarqués pour un tour du bassin, avec un capitaine très sympa qui nous a offert beaucoup de renseignements sur Arcachon, les bancs de sable, les parcs à huitres, les courants du bassin, l’histoire et les maisons coussues du Cap Ferret. L’occasion de compléter nos collections numériques de souvenirs. [L’album des images est également ici]. Cette dernière journée s’est terminée après un pique-nique dans le parc Maurèsque d’Arcachon (avec bataille de boules ‘alu’), promenade et un café en ville.

Nous remercions les organisateurs de cette « sortie week-end » très réussie, et tout particulièrement Claudine. La prochaine sortie week-end est prévue cet automne au Pays Basque.

[Page vue 55 fois]