Beauville, beau temps et belles montées

20140309-Rando-Beaville-plan2Nous avons, ce dimanche 9 mars, profité d’un temps resplendissant pour faire une rando à Beauville. Que du soleil, pas un nuage, même au-dessus de la centrale de Golfech. C’était un circuit indiqué comme « facile » dans les guides du département, mais tout est relatif!

Certes, le circuit ne faisait « que » 9,5 km, mais nous savions tous qu’après la descente du village, de belles remontées nous attendaient. Non seulement pour regagner le village en fin de parcours mais aussi tout au long du chemin. Ainsi en descendant d’un côteau, nous avions devant nous de l’autre côté d’une route, une très belle « butte ». A son sommet une église et quelques habitations, le lieu dit ‘Marcout’.

On me demande alors: « Tu prends la route, ou le chemin de l’itinéraire rando? » Bof, je me dis, on va tenter de faire le circuit « officiel ». Avec mes amis ‘escargots’, nous commençons alors la montée. Arrivés au sommet (bien sûr en dernier) à l’issue d’une belle grimpette, nous trouvons les plus hardis tous assis au pied d’une grande croix de l’église. C’était bien un signe que l’ascension avait été dure même pour les vétérans.

La randonnée s’est poursuivie avec la descente de Marcout, puis un très long parcours tranquille sur du plat, un chemin agricole au sol très irrégulier, mais qui nous a permis de retrouver quelques forces. Mais les « galopins » passaient rapidement en vitesse de croisière et entamèrent la remontée vers Beauville bien avant nous.

Deux amies s’étaient arrêtées pour nous attendre. Evec elles, aussi fatiguées que nous, cette dernière ascension en fin de parcours fut la plus forte et exténuante. J’étais contraint à de nombreux arrêts, mon « tic-tac » faisant des siennes. Ma vitesse ne dépassa pas les 0,5 km/heure. Mais bon, nous nous étions promis de terminer le parcours « officiel » et nous avons réussi.

20140309-Rando-Beaville-elevation-kmC’est sans surprise que par la suite j’ai découvert les paramètres qu’avait enregistrés mon GPS. Certes cette rando de Beauville ne faisait que 9,450 km, mais elle nous avait offert en fin de compte une très belle ascension cumulée… de 524 metres. Et non pas 300 m comme l’avait cru au départ un des « galopins »!!